vous lisez...
Hors piste

Salles de Gym : la dépense sur mesure


Seuls 6 à 8 % d’entre nous fréquentent un club. Pourtant les salles multiplient les nouveaux concepts à tous les prix, low cost ou VIP. Visites impromptues dans l’univers de la sueur.

le TRX en image

Paris, rue du faubourg du temple, Club Med Gym. Cadre lumineux, comptoir design, ambiance étudiée. Nadège nous accueille, elle est coach : «l’innovation, c’est le TRX, un élastique fixé au plafond, on s’entraîne par suspension du corps et cela s’adresse a tout le monde. Ca fait un carton ! ». Les activités ne manquent pas pour ferrer le client. Mais, avec un prix d’entrée  au-delà de 800 euros, les formules proposées ne s’adressent pas au premier venu. « Notre offre est variée et complète : sauna, hammam, cours collectifs, yoga, Pilate, body sculpt, aqua fitness, etc…» se défend Nadège. « Nous avons connu une baisse de fréquentation en 2010, mais nous sommes revenus à 1200 passages-jour.». La communication est maîtrisée. Pour visiter et en savoir plus, s’adresser au siège. Une dernière question : les nouveaux clubs bon marché font-ils du tort à son enseigne ? Elle se moque: «Les abonnées, ils y vont, ils reviennent. C’est mal fréquenté, il y a même des vigiles». François, 40 ans, sort d’un cours de Body Pump (musculation et  résistance musculaire pratiqués en groupe et en musique) et confirme « C’est glauque là-bas. Je viens au Club depuis 4 mois, il y a un bon encadrement et les cours me motivent». Mais il avoue «c’est sûr, ici, il faut rentabiliser le coût et parfois, on peut se retrouver entre 70 et 100».      

Deux rues plus loin, Fitness Park. La chaîne à bas prix a été crée en 2009. Pour l’ouverture de ce club en mai, une camionnette était stationnée place de la république : les passants étaient arrêtés, les pré-engagements réalisées à la volée. Un vrai succès. Depuis le 1er septembre, les nouveaux abonnés n’ont pas accès aux installations entre 16h et 21h. Période Rouge. Il fallait réguler l’affluence. Les hôtesses d’accueil autorisent la visite des lieux. « Le fitness moins cher » est accessible à 29,95 euros par mois : la décoration est  minimaliste, les couleurs (jaune, bleu, gris) pas du meilleur goût, les rails électriques, les tuyaux d’aération visibles. Mais musculation, tapis, rameurs, vélos, sont bien au rendez-vous et on peut accéder aux installation

s 24h/24H. La nuit précédente, à 4h, le vigile surveillait 10 insomniaques. Ici, on se débrouille : dans la salle de cours, les professeurs sont programmables à la demande sur une borne. 2 filles font face à un écran, essaient d’adopter les postures indiquées dans le film. Les consignes de sécurité rappelle qu’il est « fortement conseillé d’attendre un autre membre pour commencer». Casquette des Chicago Bulls vissée sur la tête, initiales de Mickaël Jordan tatouées sur le bras, Nicolas, 23 ans, basketteur est un habitué et apprécie l’ambiance. « Ici, c’est pas cher, il y a de vrais sportifs. Moi, je viens pour compléter mon activité. Mais c’est sûr que si on n’y connait rien, on fait n’importe quoi ». Parfois l’eau manque dans les pièces, l’hygiène n’est pas toujours respectée, et des vols ont été commis dans les vestiaires. D’ailleurs, les distributeurs de boissons proposent aussi…des cadenas. Angelo, 39 ans, chargé d’affaires dans la vie, pose ses poids : «Quand on aide quelqu’un, il faut savoir l’assurer. C’est une salle pour les initiés.». Axelle finit une leçon. Elle fait partie des 6 coachs indépendants qui ont leurs cartes à l’accueil. «L’heure est à 50 euros ». Pour elle, le Club Med Gym « est cher pour un suivi médiocre et des cours surpeuplés » et quel que soit l’endroit, « on ne peut pas motiver quelqu’un, si on n’explique pas comment fonctionne le corps ».

 15ème arrondissement. Neoness, un autre discounter de la forme, propose 1500 m2    pour se « dépenser sans dépenser ! ». Avec ses tons framboise, orange, et gris, l’endroit est accueillant. Cindy aussi. L’ancienne danseuse travaille à l’accueil et donne des cours de fitness. Ici aussi, pour entrer ou sortir, on « badge »: visages et noms des abonnés apparaissent sur l’écran derrière le comptoir. « On paie 17 euros par mois pour une formule complète aux heures creuses et jusqu’à 27 euros pour avoir accès aux cours et aux lieux à tous moments. Mais il n’y a ni sauna, ni hammam.». Pour la douche, c’est 50 centimes. «Le temps accordé est suffisant pour se laver » selon Claude, retraité, 1m87 pour 88 kg : il ne fait pas son âge. Il vient pour se renforcer musculairement, faire du cardio-training, «souvent avec mon épouse. On rencontre tous les profils ici : sportifs et non sportifs ». Derrière, 3 mères de famille s’échinent sur des « adaptive motion trainer » en discutant, plusieurs écrans de télévisions face à elles. Dans la salle de musculation, quelques jeunes soulèvent des poids. Le son de la radio diffusée est savamment dosé. Des programmes d’entraînement sont à disposition et les professeurs tournent sur les plateaux midi et soir. « Pour aider, mais ce n’est pas toujours évident d’interrompre quelqu’un » d’après Cindy. Des affiches rappellent que « l’adhérent Neoness est sport » : on nettoie sa machine, on utilise papier et savon avec modération, et pour une bonne ambiance, on ne se couvre jamais la tête.    – S.L. – le 26/11/2011

Les chiffres du fitness : 

Plus d’1,2 milliard de chiffre d’affaire et 3000 clubs commerciaux.

12 % des clubs sont des franchises d’enseignes nationales.

Celles-ci réalisent 1/4 du chiffre d’affaires de la profession.

15 000 à 20 000 employés et 3 à 5 millions d’inscrits.

Adresses :

Club Med Gym, République,  2 rue du Faubourg du Temple 75011 Paris – Tél. : 01 47 00 69 98. www.clubmedgym.com

Fitness Park, 5 avenue de la république 75011 Paris – Infoline : 06 10 68 84 66. www.fitnesspark.fr

Neoness,  18 rue Juge 75015 Paris – Tél. : 01 80 48 02 88. www.neoness-forme.com

Publicités

À propos de stephanlem

sport journalist

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :