vous lisez...
L' Actu rebondit sur PQDS, Les Dossiers PQDS, PQDS...des portraits !

F1 : une femme derrière les hommes.


La saison 2012 s’ouvre ce week-end en Australie. Et tout le monde se demande si Vettel pourra être inquiété après 2 titres consécutifs. Pourtant, la semaine dernière, la Formule 1 nous a déjà livré sa première surprise de l’année.

Villota, est une petite ville de castille dans le nord-ouest de l’Espagne.
Maria de Villota, elle, est la nouvelle pilote d’essai du team anglo-russe Marusia.

maria de villota

Oui, vous avez bien lu ! L’écurie de formule 1 du français Charles Pic et de l’allemand Timo Glock vient de donner sa chance à une femme.
Et même si la jeune blonde de 32 ans ne devrait pas être pilote de remplacement en cas de défection des 2 titulaires, l’information a de quoi remuer les paddocks. Car habituellement, les seules femmes présentes sur les circuits portent des maillots de bains ou des magnums de champagne aux vainqueurs.
Cependant, quelques mauvaises langues pensent que le patron de Marusia, John BOOTH, fait surtout de la pub pour son équipe promise aux dernières places. Qu’importe! Maria de Villota sera bien la seule femme à avoir la possibilité de piloter une F1 en 2012.

Et La madrilène n’est évidemment pas tombée par hasard sur le siège d’un bolide.

la femme est l’avenir de l’homme ? Maria De Villota est la fille de l’ex-pilote éphémère de Formule 1 Emilio de Villota, qui courut deux GP en 1977 pour McLaren.
Elle a aussi couru en F3 espagnole, aux 24 Heures de Daytona, en F3000 Euroseries et en Superleague Formula, ce championnat de monoplaces aux couleurs des clubs de football.
Enfin, l’an passé, elle essayait déjà une F1, une Lotus-Renault cette fois, bouclant 300 km sur le circuit Paul Ricard, dans le sud de la France.
Dans les saisons à venir, on peut penser que l’espagnole voudra emprunter la route tracée par ses prédécesseuses.
Car, par le passé deux femmes ont déjà couru en F1, les Italiennes Maria Teresa de Filippis, qui a disputé trois Grands Prix en 1958 et Lella Lombardi qui en a couru 12 en 1975 et 1976.

Il est encore trop tôt pour savoir si la chance et le milieu viril des grand prix lui souriront mais, quoi qu’il en soit, Maria de Villota est déjà assurée de participer en fin de saison aux journées d’essais réservées aux jeunes pilotes sur le circuit d’Abu Dhabi.
Un beau départ. S-L

Publicités

À propos de stephanlem

sport journalist

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: F1 : et de 2 femmes…chez les « routiers » ? « Plus Que Du Sport - 18/04/2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :