vous lisez...
Hors piste, L' Actu rebondit sur PQDS, PQDS...des portraits !

Agnès Hervé, la course à la simplicité (2/2)


Deuxième volet consacré à l’une des toutes meilleures Traileuses françaises (voir ici). Cette année, Agnès Hervé a déjà remporté le Trail des 3 Châteaux (22km) et le Trail de l’Ardéchois (34km). Deux étapes au cœur d’un plan de route beaucoup plus ambitieux. La francilienne s’explique. Entretien.

En 2012, tu as enfin remporté la Trace des Ducs de 12873015Savoie (TDS) (1). Qu’as-tu ressenti juste après ta victoire ?
Tout de suite après, pas grand-chose. En fait, on réalise surtout le lendemain. J’étais très contente pour moi mais aussi de pouvoir l’offrir à ceux qui m’ont soutenu. L’année précédente avait été compliquée, j’avais eu des problèmes physiques et sans mes proches, je n’aurai pas pu y arriver.

 
Parle-nous de ta course : C’était une victoire inespérée ?  
Oui, je n’étais pas sûre de participer puis je suis finalement partie. Alors, il n’y avait pas de stress et beaucoup d’éléments ont joué en ma faveur. Les conditions climatiques étaient mauvaises, il pleuvait et c’est un contexte qui me convenait mieux qu’aux autres filles. Le mental prend alors plus d’importance et cela m’a aidé. Je devais être 6ème ou 7ème au 2ème ravitaillement. Et puis, je suis rentré peu à peu dans la course. Vers Bourg Saint-Maurice (51 km), je suis passée en 3ème position. En fait, tout s’est joué dans les quarante derniers kilomètres. Et au col du Joly (86 km), je me suis dit que c’était possible.

 
Pourtant, ta préparation n’avait pas pu être optimale ?    
En effet, mais, même si on ne s’entraîne pas beaucoup pendant une année, le travail précédent paie toujours. Et du coup, j’étais reposée. Mais attention, parce que l’entrainement sert aussi à avoir du plaisir après la course, à mieux vivre au quotidien et à mieux récupérer. Là j’ai subi pendant trois mois, derrière. J’ai eu mal au dos, aux genoux…

 

agnès hervé pose lors d'une sortie sur les sommets

agnès hervé pose lors d’une sortie sur les sommets

Quels sont tes objectifs à venir ?
Du 20 au 25 juillet, je serai sur le Défi de l’Oisans (200km et 12000m de dénivelé +) avec mon compagnon. Ça me plairait de le remporter mais je veux surtout bien le vivre, bien récupérer et bien gérer mes problèmes digestifs. Je n’ai jamais fait une épreuve comme celle-là. Après normalement, fin août, j’irai sur la CCC(2) à Chamonix. Je fais une infidélité à la TDS, ça me fait un peu mal au ventre mais on a arrêté une préparation sur 2 ans avec mon coach Bertrand Cochard pour viser l’UTMB(3) en 2014. Alors, c’est bien de se confronter à une nouvelle typologie de parcours qui sollicite aussi d’autres qualités, dont la vitesse que je ne travaillais plus vraiment depuis trois ans.

 
Tu as donc modifié ta préparation ?
Oui et en ce moment, je suis très bien. Avant, je m’entrainais souvent seule. Cette année, je suis allé en club (« les Moustiques », Paris 12ème) pour reprendre la piste et la route. Et surtout j’apprends beaucoup sur les courses où le niveau est de plus en plus relevé. Ça oblige à se bouger même si on prend des claques. J’aime bien me confronter et en tirer des leçons.

 
Tu as monté ton propre groupe, la Team Outdoor, par le biais de ton magasin alors que tu as souvent refusé les sollicitations des marques plus connues. Qu’est ce qui fait la différence ?
Cela n’a rien à voir. On est quatorze, on représente le magasin. On ne s’impose pas de course si ce n’est le 1er rendez-vous de l’année. L’état d’esprit est amical, familial et solidaire. On peut compter les uns sur les autres et c’est primordial. On ne court pas que pour soit et cela crée aussi de l’émulation. Mais une fois le dossard sur le dos, aucun membre n’hésite à se confronter à la concurrence et à la difficulté. Certains ont le niveau des coureurs de teams classiques. Moi, je fais le relais avec chacun. D’ailleurs, ils aiment à m’appeler « Captain »…

Sur votre site, vous apparaissez souvent avec le nez rouge de l’organisation « Le Rire Médecin »(4). Ça vient d’où ?
C’est une association qui me tenait à cœur pour des raisons personnelles. Je les ai rencontrés pour devenir partenaire. Ils sont très impliqués dans le mouvement sportif. Nous les aidons en relayant et en expliquant leur message lors de nos courses, en vendant leurs nez rouges au magasin.  Véhiculer des valeurs permet aussi de donner du sens à notre engagement sportif, de savoir pourquoi on fait tout ça.

 
Finalement, courir, c’est loin d’être un sport individuel ?   
Tout à fait. Il y a une maxime que je répète souvent à mon équipe et que j’essaie de ne jamais oublier : « Tout seul, on va peut-être plus vite. Ensemble, on va plus loin ». C’est encore plus vrai dans le Trail. – propos recueillis par S.L

Agnès Hervé, Ses référencesAgnès hervé sait aussi partager les bonnes causes
date de naissance : 27 03 1977 Versailles
Tout premier trail en février 2001
RESULTATS 2012 :
Sur les Traces des Ducs de Savoie (74) – 114 kils – 1ere F
Trail des Gorges de l’Ardêche (07) – 34kils – 1ère F
Trail du Pays de Sully – (78-75) – 17kils – 1ère F
Course des Carrières – (91) – 21kils – 2end F
RESULTATS 2011 : 
Trail des 3 Chateaux (71) – 20kils – 1ème F
Eco-trail de Paris (78-75) – 50kils – 1ère F
Trail des Portes du Vexin (78) – 36 kils – 2nde F
RESULTATS 2010 :
Trail Tour National long (TTN) – 5ème F
TTN – Ecotrail de Paris (78-75) – 80kils – 5ème F
TTN – Trail du Nivolet-Revard (73) – 49kils – 4ème F
TTN – Lozère Trail (48) – 45kils – 3ème F
TTN – Marathon des Burons (48) – 46kils – 5ème F
TTN – Trail de la Cote d’Opale (52) – 58.5 kils – 6ème F
Trail de Cheptainville – la Natur’elle et lui (91) – 16kils – 1ère F
Foulées Cernaysiennes (78) – 14kils – 1ère F
Trail de la 6000D (La Plagne – 73) – 65kils – 3ème F
« Reprise UTMB  » (Chamonix – 73) – 94 kils – 3ème F – 1ère française.
Championne d’lle de de France en Sénior Mixte avec Fred ROUSSON (Champigny Triathlon)
Résultats 2009 :
Sur les Traces des Ducs de Savoie (Chamonix) – 2ème F
Trail des Moulins (91) – 1ère F
Trail du Pays de l’Argonne (51) – 1ère F
Trail de l’Ardéchois – 33kms – (07) – 1ère F
Défi des Combrailles (63) – 1ère F en 2009
Résultats 2008 :
Saintélyon (69-42) – 1ère par équipe en 2008
Références sur ROUTE : 10kms : 38’06 /  Semi-marathon : 1h27’18 / Marathon : 3h08
(1) Les Traces des Ducs De Savoie fait partie des courses liées à l’Ultra-Trail du Mont-Blanc. Le parcours s’étale sur 110 km avec 7100 m de dénivelé positif. Les principales difficultés sont le Col de la Youlaz (2661m), le Col du Petit Saint-Bernard (2188m), le Passeur de Pralognan (2567m), le Col de la Gitte (2322m), le Col du Tricot  (2120m)

(2)CCC : Courmayeur Champex Chamonix – 100km et 5950m de dénivelé positif – est l’un des 4 formats de courses organisées avec la TDS, la PTL(petite Trotte à Léon) et l’UTMB lors du week-end de l’Ultra Trail du Mont-Blanc (UTMB).

(3)L’Ultra Trail du Mont-Blanc (UTMB) est le Trail référence en Europe et dans le Monde : sa difficulté, son histoire et la beauté du site traversé ont contribué à nourrir son attrait et construire sa légende. Avec168 km et 9600 m de dénivelé positif, son parcours, qui démarre et arrive à Chamonix,  fait une boucle autour du massif du Mont-Blanc. Principales difficultés : Ascension des grands cols (col de Voza, col du Bonhomme, col de la Seigne, grand col Ferret) mais aussi montées à l’arête du Mont Favre au refuge Bertone, montée de Bovine, montée aux Tseppes, à la Tête aux Vents
Descentes sur Saint-Gervais, Courmayeur, sur La Fouly, sur Trient, sur Vallorcine.

(4)« Le Rire Médecin » est une association qui, depuis 20 ans, continue de redonner aux enfants hospitalisés le pouvoir de jouer et de rire pour mieux faire face à la maladie. 71 000 spectacles personnalisés sont ainsi organisés chaque année auprès des enfants et de leur familles.Par le jeu, la stimulation de l’imaginaire, la mise en scène des émotions, la parodie des pouvoirs, les nez rouges du Rire Médecin permettent à l’enfant de rejoindre son monde, de s’y ressourcer.Le pari est que, s’il n’est certainement pas un thérapeute, le clown à l’hôpital a des vertus thérapeutiques

Publicités

À propos de stephanlem

sport journalist

Discussion

2 réflexions sur “Agnès Hervé, la course à la simplicité (2/2)

  1. ah je viens de lire le second volet… merci pour la confiance, même si l’été n’a pas été aussi serein que prévu.

    Publié par agnès | 23/10/2013, 06:54

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :