vous lisez...
L' Actu rebondit sur PQDS, Plus Que...du Rugby

France-Angleterre : « Le meilleur moyen de rentrer dans le tournoi »


Le sélectionneur du XV de France, Philippe Saint-André, a dévoilé la composition de l’équipe appelée à débuter le Tournoi des 6 Nations 2014. Après deux semaines de préparation, les bleus partiront à l’assaut de l’Angleterre avec trois nouveaux dans leurs rangs : Jules Plisson, Jean-Marc Doussain et Alexandre Flanquart mèneront la France au combat ce samedi au Stade de France.

Aaaahhhh l’amphithéâtre terne et glacé de Marcoussis *,  l’ambiance feutrée qui précède l’annonce d’une nouvelle sélection, et la voix chevrotante du sélectionneur… on ne peut pas dire que cet environnement morose nous ait manqué compte tenu des statistiques présentées par le XV de France en 2013 (8 défaites, 1 nul, 2 victoires) et depuis la prise de fonction de Philippe Saint-André fin 2011 (38 % de victoires seulement pour 21 matchs joués).

Mais tout de même. Samedi, il s’agît de jouer un « crunch », vous savez ce « moment crucial » face à nos meilleurs ennemis, les anglais ! Et heureusement, comme l’a annoncé Philippe Saint-André en préambule de sa conférence de presse, pour faire face à ce défi, ce ne sont pas quinze joueurs qui entreront sur la pelouse du Stade de France samedi mais « 10015 joueurs » : les numéros des maillots tricolores intégreront en effet  les photos de milliers de supporters dans le cadre d’une opération menée avec les partenaires de la Fédération Française de Rugby.

le maillot intégrant les visages des 10000 supporters

le maillot intégrant les visages des 10000 supporters

En direct de « Marcatraz ». Mais, oui, tout de même, Une liste est une liste ! Avec son lot de surprises, de déceptions ou de confirmations et surtout ce parfum. Si, vous savez, ce petit quelque chose en plus que l’on ressent lorsqu’il s’agit d’aller défier nos voisins européens et de jouer le Tournoi des 6 Nations. Car évidemment, cette simple évocation éveille de vieux et délicieux souvenirs pour la plupart d’entre nous : un poste qui crépite chez un grand-père, un faisceau capricieux qui dérobe souvent les meilleures actions de la rencontre, des commentaires qui émergent comme sortis d’outre-tombe, des parties qu’enfants nous ne vivions que par les cris de nos parents alors que nous ferraillions dans la pièce d’à-côté avec frères et cousins, nos premiers souvenirs de balle ovale….

Oui ce parfum familier, ancestral nous fait le même coup chaque année à la même période. Il éveille la magie que l’on prête au rugby, réveille notre excitation à l’idée de vivre ces nouvelles confrontations et pose encore et toujours cette question : Comment le XV de France se comportera-t-il face à l’élite Européenne ?

Et le Tournoi 2014 ne déroge pas à la règle.  Surtout à un an de la Coupe du Monde qui se déroulera en Angleterre, -notre premier adversaire dans le Tournoi-. Car généralement, le XV de France aime bien ces années  qui précèdent le sommet mondial. Pour preuve, il y a quatre ans, la France avait réalisé le Grand Chelem. En 2006, elle terminait à nouveau 1ère avec une seule défaite concédée face à l’Ecosse. En 2002, encore un Grand Chelem pour nos bleus. Enfin en 1998, le Tournoi se jouait à 5 et la France avait à nouveau battu tout le monde. Voilà pour l’ère professionnelle. Cela donne des perspectives réjouissantes. D’autant que, pour la première fois, le groupe retenu a eu l’opportunité de travailler sur la durée depuis le 19 janvier et le début du stage préparatoire qui s’est tenu à Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales).

And the winner is… PSA a donc dévoilé ce jeudi les 23 élus  qui participeront à la première grande aventure internationale de l’année (les bleus effectueront leur tournée d’été en Australie avec une série de trois tests, les 7, 14 et 21 juin). Un peu contraint : «  En général, la formation est annoncée le jour du match mais là, il y a eu des fuites comme l’on s’entraîne avec la même configuration depuis plusieurs jours ».

Au final, le staff conserve la même ossature mais doit jongler avec les asences que le calendrier infernal (Top 14, Coupes européennes, tests…) inflige aux cadres bleus**. Trois jeunes surprises marquent cette première cuvée*** 2014 : les titularisations d’une charnière inédite, composée du demi de mêlée Toulousain Jean-Marc Doussain (23 ans dans 10 jours)  et de l’ouvreur parisien Jules Plisson (22 ans), et d’Alexandre Flanquart (24 ans) en 2ème ligne. Il y aura donc « six avants pour deux ¾ sur le banc ». Et le sélectionneur de rappeler que ces trois « nouveaux » n’en sont  pas et présentent de nombreux atouts : Doussain, qui a joué quelques minutes en finale de la coupe du monde 2011, compte cinq sélections à son actif, couvre les numéros 9 et 10 et fait partie des cadres du Stade Toulousain. « Jules Plisson était déjà présélectionné il y  a un an et demi. Il a connu des axes de progression et est titulaire avec le Stade Français. Mais vous ne l’aurez pas aujourd’hui en conférence de presse : on veut le préserver » explique PSA.

Certes, le patron des bleus ne s’en cache pas : il aurait préféré assurer la continuité en plaçant le castrais Rémi Talès pour la sixième fois à l’ouverture. Mais celui-ci étant blessé, il assume cette paire de demis inédite : «  on a une charnière jeune avec énormément de talent. On n’a aucune crainte de les sélectionner et notamment de les sélectionner face à l’Angleterre ».

Nul doute que le XV de la Rose saura apprécier et leur réservera un accueil tout particulier ce week-end. Car comme le rappelle justement la citation de l’ancien pilier, aujourd’hui médecin et consultant, Serge Simon : « Les anglais, eux, ont au moins un talent : celui d’apprécier celui des autres ».

Quant au « troisième larron », Flanquart (2 sélections), il s’agît aussi d’un choix dicté par la densité des adversaires précise PSA : « surtout en raison de la stratégie et de l’alignement impressionnant des anglais. En plus, on met une 2ème ligne qui joue ensemble toute l’année » puisque le capitaine Pascal Papé complète cet attelage et épaule déjà Flanquart à Paris.

le coqL’étendard sanglant est levé. Samedi, le XV du Coq doit impérativement renouer avec la victoire pour ne pas sombrer après des mois incertains. Il devra monter sur ses ergots, faire preuve d’efficacité, d’agressivité et de lucidité. Ne pas être obsédé par le  jeu. Car il n’y a pas meilleur adversaire que l’Angleterre pour faire déjouer notre XV national. Car comme d’habitude, avec l’Angleterre, dont le championnat l’an passé a pourtant contrôlés cinq joueurs positifs à des drogues récréatives, ça ne rigole pas.

Oui, soyez en sûr, samedi, l’Angleterre, sa « rush défense » et ses « nouveaux-talents-à-elle » seront bien présent sur la pelouse : le ¾ centre de Northampton Luther Burrell avec ses 1m91 et 109 kilos n’aura rien à envier à la puissance de Mathieu Bastareaud, le virevoltant ailier de Bath, Anthony Watson (19 ans) sera aussi à suivre ainsi que son partenaire et joueur d’Exeter Jack Nowell avec lequel il fût sacré champion du monde des – 20 ans l’an passé.

Alors, samedi,  s’il doute par moments,  le XV de France devra se rappeler que, parmi ses soldats, ses quatre clermontois et ses sept Toulousains viennent de battre en HCup deux des meilleures équipes du championnat outre-manche, les Harlequins (4èmes de Premiership) et les Saracens (1ers) , en ce mois de janvier mourant.

« Ça va être une fête exceptionnelle, on va voir un Stade de France bouillant, comme le souligne Philippe Saint-André. A nous de mettre les ingrédients pour bien commencer cette compétition. On prend l’Angleterre pour le 1er match. C’est peut-être le meilleur moyen de bien rentrer dans ce 6 Nations 2014. ». On l’espère. – S.L

*Marcoussis (Essonne) abrite le Centre National du Rugby et le camp d’entraînement des bleus. Il a été surnommé ironiquement « Marcatraz »  en référence à Alcatraz, célèbre prison américaine, par les internationaux qui s’y retrouvent cloitrés pour préparés les grands rendez-vous.

 

** on notera entre autres les absences forcées pour blessure ou retour de blessure de Thierry Dussautoir (capitaine), Rémy Talès, Florian Fritz, Fulgence Ouedraogo, Morgan Parra, Frédéric Michalak, Vincent Cler…

 

*** Le XV de France, samedi :

1.THOMAS DOMINGO – ASM CLERMONT AUVERGNE / 2. BENJAMIN KAYSER – ASM CLERMONT AUVERGNE / 3. NICOLAS MAS – MONTPELLIER HERAULT RUGBY / 4. ALEXANDRE FLANQUART – STADE FRANÇAIS PARIS / 5. PASCAL PAPE – STADE FRANÇAIS PARIS (Capt.) / 6. YANNICK NYANGA – STADE TOULOUSAIN / 7. BERNARD LE ROUX – RACING METRO 92 / 8. LOUIS PICAMOLES – STADE TOULOUSAIN / 9. JEAN MARC DOUSSAIN – STADE TOULOUSAIN / 10. JULES PLISSON – STADE FRANÇAIS PARIS / 11. MAXIME MEDARD – STADE TOULOUSAIN / 12. WESLEY FOFANA – ASM CLERMONT AUVERGNE  / 13. MATHIEU BASTAREAUD – RC TOULON / 14. YOANN HUGET – STADE TOULOUSAIN / 15. BRICE DULIN – CASTRES OLYMPIQUE
Remplaçants :
16. DIMITRI SZARZEWSKI – RACING METRO 92 / 17. YANNICK FORESTIER – CASTRES OLYMPIQUE / 18. RABAH SLIMANI – STADE FRANÇAIS PARIS / 19. YOANN MAESTRI – STADE TOULOUSAIN / 20. ANTOINE BURBAN – STADE FRANÇAIS PARIS / 21. DAMIEN CHOULY – ASM CLERMONT AUVERGNE / 22. MAXIME MACHENAUD – RACING METRO 92 / 23. GAEL FICKOU – STADE TOULOUSAIN

PROGRAMME du XV de France

01/02/2014 : France – Angleterre (Stade de France – 18h00)

09/02/2014 : France – Italie (Stade de France – 16h00)

21/02/2014 : Pays de Galles – France (Cardiff – 21h00)

08/03/2014 : Ecosse – France (Edimbourg – 18h00)

15/03/2014 : France – Irlande (Stade de France – 18h00)

Publicités

À propos de stephanlem

sport journalist

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: XV de France : le changement, c’est tout le temps ! | Plus Que Du Sport - 06/11/2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :