//
you're reading...
et dire que pendant ce temps...

#20 – Et dire que pendant ce temps, y en a qui regardent la Coupe du Monde… – #20


De près ou de très loin. Un autre regard de la compétition et du mois à venir vous est proposé pendant la Coupe du monde de Football au Brésil. Suivez la chronique « Et dire que pendant ce temps, y en a qui regardent la Coupe du Monde… ». Numéro 20

Tout commence par un message. « S’il te plaît peux-tu t’inscrire sur le site Running Heroes, cela va me permettre de gagner un t-shirt ». Pour faire plaisir à l’auteur de cette requête vitale et parce que cela ne mange pas de pain, je fonce. Bon, c’est sûr, c’est du marketing viral mais par amitié, et pour un t-shirt, qu’est-ce qu’on ne ferait pas… Je m’inscris.Flying-Blue
Le concept est simple. C’est un peu comme quand vous prenez l’avion avec Air France. « Tu voyages, tu gagnes des miles !!!». Ouais !!! « Et quand tu as fait le tour du monde pour accumuler suffisamment de miles, tu as droit à un vol gratuit »… mais pas n’importe lequel … Toi tu crois que ta fidélité est récompensée et eux ils pensent que tu ne convoles pas avec d’autres compagnies. Une histoire d’amour tarifée, moderne, virtuelle. Après tout pourquoi pas. On dit : « oui ! » bien fort devant tout le monde et on pense dans son coin : « Bon ok va pour l’union suspecte ». Sauf qu’un jour je me suis posé la question, « the » question, celle qui brise tout le rêve : « La gratuité, dans notre monde, cela n’existe pas ? Alors soit leurs vols sont plus chers que prévu pour amortir une marge qui correspondra finalement au cadeau-gratuit-pas-gratuit que l’on te fera, soit leurs vols sont vraiment gratuits et normalement tu ne devrais pas les payer ? ». Un truc dans le genre quoi… Bref, je me suis senti trahi. Déçu. Floué. Dupé. Il existe d’autres synonymes mais je vais en rester là. Bref, petit à petit, on s’est éloigné, je ne regardais plus mon compteur de miles. Air France m’envoyait moins de lettres par email. Notre intérêt mutuel avait disparu. Sans le savoir, nous avons consommé notre rupture. D’abord, de petites infidélités… un voyage par-ci en voiture, un autre par-là en train…et un jour on se retrouve dans un avion Easy Jet… Ce jour-là, je peux vous assurer que l’atterrissage vous remue les tripes…

D’accord, fini les digressions ! Là avec ce site Running Heroes, c’est plus simple. Il est connecté aux applications de running les plus populaires. En indiquant quelle application vous utilisez en courant, le site est renseigné sur votre pratique et vous récompense par des points d’effort. En cumulant ces points, vous pouvez bénéficier d’offres exclusives que vous proposent les marques partenaires du site. C’est génial non ? « Tu cours, tu gagnes des offres ».running heroes

Tout s’arrête par un message. Du moins par celui que je viens d’envoyer à mon ami. Pour le remercier. Cela fait trois semaines que je teste le concept. Je n’en peux plus. Au début, on joue le jeu. « Tiens c’est marrant, 10% de réduction sur ce short après mon footing dans les bois. Et là si je cours 10 km de plus, j’aurais 20% sur une veste déperlante. Ah ???? Ah ???? Tiens pour 30km de plus c’est  30% sur les chaussures… ».  Justement, des chaussures, je n’en ai plus à force de courir. Mais je n’ai pas le temps de les changer, je ne peux pas perdre une seconde, il faut que je galope. Pour atteindre la prochaine réduction. Dès que j’ai une minute, je cavale. Enfin, je cavalais. Car les jambes ne suivent plus non plus. Je suis allé voir mon médecin mais il ne veut pas me prescrire d’EPO. Je lui ai parlé du Tour de France qui venait de commencer, des types qui pédalent pendant des milliers de kilomètres, qu’ils allaient rafler les meilleures réductions avec tout ce qu’ils prenaient mais il n’a pas cédé. Incompatibilité. Là je viens de jeter un œil sur internet pour commander de quoi m’aider à tenir le rythme. Ma nana m’a dit que j’avais développé une forme de dépendance aux jeux… Non mais, je fais du sport moi. Je ne comprends pas, c’est sérieux pourtant. Je cours, je fais attention à tout pour être le plus performant possible ? Je ne joue pas moi. Je vise 50% de rabais sur la dernière Audi !
Et dire que pendant ce temps, y en a qui regardent la Coupe du Monde… Argentine – Pays–Bas s’est étiré jusqu’au bout de la nuit. Jusqu’au bout de l’ennui. Les Oranje ont cadré leur premier tir dans les arrêts de jeu de la 2ème mi-temps c’est dire. Moi, je n’ai pas tenu. Il paraît que les hollandais non plus. Tout s’est (dé)réglé aux tirs au but. Ce sera Argentine–Allemagne en finale. Ah, non, non, pas l’Allemagne, ça me fait penser à la voiture – S.L

 

Pour retrouver les précédents numéros de la série « Et dire que pendant ce temps, y en a qui regardent la Coupe du Monde… « , c’est ICI

La série est également visible sur le site OUTSIDER MAG.

Publicités

À propos de stephanlem

sport journalist

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

L’image de PQDS – un click pour savoir ….

sport, solidarité, solutions

le sport c'est aussi autre chose

Festival Films Outdoor

Montagne En Scène13 novembre 2017
A partir du 13 Novembre, 40 dates, des films, du rêve, du sport et de l'aventure au cours de cette Winter Edition.

cliquez ici, laissez votre mail, dès que PQDS publie, vous êtes avertis

%d blogueurs aiment cette page :